La Cave: un modèle économique original

Pendant longtemps, les parents, Jean et Yvette, ont assuré l’exploitation des parchets familiaux. Mais ils ont atteint un âge où un passage de témoin s’imposait. Pourtant, les cinq enfants souhaitaient maintenir sous un seul toit l’exploitation du domaine familial.

Pour permettre cette exploitation commune, chaque enfant étant déjà fortement engagé dans sa vie professionnelle, la Famille Fontannaz a décidé de fonder une cave dont la gestion pourrait tirer profit des expériences professionnelles de ses différents membres, tout en utilisant des capacités tierces («outsourcing») pour certaines prestations spécifiques.

Cette formule peu gourmande en investissements a permis aux Celliers de Vétroz de se développer à la fois rapidement et harmonieusement. Avec le temps, la plupart des tâches ont pu être reprises dans le giron de la cave. Aujourd’hui, seuls le pressurage de la vendange, la vinification, le stockage des vins en cuve et leur mise en bouteille sont encore outsourcés.